Association Insolite batisseur Philippe Roméro

Fléau plastique : la lente asphyxie
Accueil > Actualités > Fléau plastique : la lente asphyxie

Fléau plastique : la lente asphyxie

5 juin
Fléau plastique : la lente asphyxie

Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans, soit l’équivalent d’un camion à ordure par minute. A l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, l’ONU souhaite alerter sur le désastre écologique du plastique à usage unique et encourage une prise de conscience mondiale.

Au cours de la dernière décennie, nous avons produit plus de plastique qu’au siècle dernier. Véritable fléau de notre société, l’ONU exhorte les gouvernements, les industries, les communautés et les individus à explorer ensemble des alternatives durables pour réduire de toute urgence la production et l’utilisation excessive des plastiques à usage unique responsables de la pollution de nos océans et représentant une menace pour notre santé.

Pourtant bannis dans 17 pays, 500 milliards de sacs en plastique continuent d’être produits chaque année dans le monde. Un sac plastique a une durée d’utilisation moyenne de 20 minutes alors que sa dégradation peut prendre jusqu’à 400 ans dans la nature.

L’Inde, pays hôte pour cette édition, produit 5,6 millions de tonnes de déchets plastiques chaque année alimentant les décharges à ciel ouvert et contaminant les fleuves et rivières. Pourtant, Delhi comme d’autres villes a interdit en 2009 les sacs en plastique mais la réglementation n’est pas respectée et le sac en plastique demeure le contenant le plus utilisé pour transporter la nourriture.
Leur légèreté facilite leur dispersion dans l’environnement, notamment vers les océans, où ils contribuent à la formation de nouveaux « continents » de plastique.

Si le recyclage est un instrument primordial dans la lutte contre la pollution plastique il n’est pourtant pas assez mis en œuvre par faute de moyens ou d’implication gouvernementale.

Pour en savoir plus